fbpx

Quel investissement prévoir pour votre court de tennis ?

Activité au point mort, difficultés économiques, confinement : nombreux sont les gérants et les collaborateurs des clubs de tennis qui ont souffert durant cette année 2020-2021. Cela étant, un avenir un peu plus radieux s’annonce, et pour certaines structures les terrains ne sont pas praticables et nécessitent un petit lifting. Tour d’horizon des surfaces et de leurs différents coûts.

Avant toute chose, pour vous donner un ordre d’idée : un court de tennis mesure exactement 23,77 mètres de long et 8,23 mètres de large, et bien entretenu il peut avoir une durabilité allant jusqu’à vingt ans. Pour estimer les prix moyens de construction et de rénovation, nous nous sommes basés sur les chiffres et les informations de quatre sites spécialisés : Travaux.com, Sol-sportif.com, Travaux-mondevis.com et Travauxavenue.com. Et voici ce que nous avons trouvé :

1. Terre battue

Prix : entre 35 000 euros et 40 000 euros

La terre battue n’est pas la surface la plus chère. Mais attention, pour qu’elle soit durable et rentable, elle nécessite d’être bien entretenue. Son entretien est estimé à environ 3000 euros par an. S’il s’agit pour vous de simplement effectuer une rénovation ou un resurfaçage, comptez entre 3000 et 7000 euros de revêtement.

La terre battue est la surface la moins traumatisante pour les articulations. Le jeu et la tactique des joueurs doivent s’adapter sur cette surface : rebond plus bas, glissades, jeu ralenti, être un vrai terrien ne s’improvise pas !

2. Gazon naturel

Prix : entre 55 000 euros et 60 000 euros

Surface la plus onéreuse, le gazon naturel a l’entretien le plus contraignant de toutes les surfaces puisqu’il est quasi-quotidien pour que les conditions de jeu soient optimales. Concernant le synthétique, il est nécessaire de le brosser une à deux fois par an. Mais gardez tout de même un œil sur cette surface, car même s’il dure en moyenne douze ans, le prix d’un gazon synthétique est tout de même de 25 000 euros.

La gazon naturel est extrêmement rare en France. Là encore les joueurs font face à des conditions particulières : rebond très bas, accélérations des effets, avantage net au serveur, bref le jeu peut radicalement changer sur cette surface.

3. Résine

Prix : entre 45 000 euros et 55 000 euros

Les courts en résine sont les plus démocratisés. Alliage de plusieurs matières (caoutchouc, latex, plastique), son entretien est quasi inexistant lors des premières années. Cela étant, sa réfection est assez onéreuse. En moyenne, le revêtement d’un terrain en résine doit être changé tous les sept ans pour qu’il soit de qualité.

4. Béton poreux

Prix : entre 30 000 euros et 40 000 euros

Cette surface a le meilleur rapport qualité/prix car particulièrement durable (certains courts bien entretenus peuvent durer jusqu’à 40 ans !). Tout comme pour la résine, son entretien n’est pas obligatoire durant les premières années. Seul inconvénient : Il est probable que des fissures se créent avec le temps.

Il existe évidemment de nombreuses autres surfaces. Si vous souhaitez connaître les autres caractéristiques des surfaces existantes, nous vous invitons à consulter les quatre sites et également de lire cet article. Une fois que votre court sera opérationnel, rien de tel que d’un outil pour planifier vos cours de tennis et vos réservations. On vous donne une idée ci-dessous … 😉


Kirola est le nouveau logiciel de gestion pour les clubs de tennis. Il a été conçu en collaboration avec plusieurs clubs de tennis pour les aider à réduire leur temps de gestion pour se concentrer sur l’essentiel : la partie sportive. Pour réserver une démo => https://kirola.fr/reserver-une-demo/.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *